Calvaire du centre du village - NEUF-BERQUIN

 2014-09-02-calvaire (1)

 

2014-09-02-calvaire (2)Il est situé à NEUF-BERQUIN (Nord) - rue de Cassel dans le bourg - à gauche - en direction d'Estaires

Le commentaire ci-dessous est extrait du document intitulé "Rallye des Calvaires - Chapelles et Monuments" rédigé par Mme Ghislaine SÉNÉCHAL BREUVART dans les années 1995-1996.

Ce calvaire avait été érigé à la mémoire de Placide SINGER décédé le 9 octobre 1665 âgé de 72 ans et de Angélique GRUSON son épouse décédée le 3 juillet 1846 âgée de 53 ans. Ils étaient cultivateurs sur la ferme qui fut occupée par la suite par les frères CAPELLE - 51 rue de Cassel.

Ce calvaire fut détruit lors de la guerre 1914-1918. Rebâti, il fut inauguré à Noël 1922 ; sa bénédiction coïncida avec la fin de la mission, prêchée en cet  hiver 1922. Lorsque l'on inaugurait un calvaire en ce temps-là, tout le village et beaucoup d'habitants des communes voisines étaient présents. Le Christ, porté sur les épaules de quatre hommes était amené en procession. Un chariot décoré servait de tribune, du haut de laquelle un prédicateur prononçait le sermon de circonstance...  puis le calvaire était béni par une autorité religieuse souvent entourée d'une douzaine de curés et de vicaires et d'une foule d'enfants de chœur surveillés par un bedeau chamarré d'or.

Par la suite ce calvaire appartenant depuis aux frères CAPELLE fut refait par eux, cette fois en pierre et béni en 1968 par l'abbé Jean DELESSALLE.